Instagram, cette version pour enfant en question

Instagram, cette version pour enfant en question

Alors que les études affirmant que les enfants ne doivent pas être exposés trop tôt aux écrans se multiplient, le réseau social Instagram envisage de mettre en place une version pour enfant.

Ce sont les parents qui risquent de s’arracher les cheveux ! Le réseau social Instagram, qui appartient à Facebook, envisage de concevoir une version pour enfant de son application. Adam Mosseri, à la tête du réseau social, a confirmé ce projet, dans un tweet, en réaction à une information révélée par le site Buzzfeed. Selon lui, il faut satisfaire les enfants qui « demandent de plus en plus à leurs parents s’ils peuvent rejoindre des applis les aidant à rester en contact avec leurs amis », soulignant qu’une « version d’Instagram où les parents gardent le contrôle, comme ce que nous avons fait avec Messenger Kids, est une idée que nous explorons ».

Un projet qui suscite d’ores et déjà l’ire de nombreux internautes qui l’ont vivement critiqué, s’inquiétant des risques pour les plus jeunes, qui ne sont pas à l’abri du harcèlement ou des contenus qui peuvent les nuire.

Pour rappel, Instagram requiert un âge minimum légal de 13 ans pour pouvoir s’y inscrire. A ce jour, rien ne permet de vérifier l’âge des utilisateurs au moment de leur inscription. Raison pour laquelle, le réseau social a annoncé des mesures afin de protéger les plus jeunes, via notamment une technologie utilisant l’intelligence artificielle et l’apprentissage automatique pour deviner l’âge réel des utilisateurs. Pas sûr que cela suffise à protéger les enfants qui sont déjà très exposés sur les réseaux sociaux, partout dans le monde.

Pourtant chaque année, de nombreuses études scientifiques font des mises en garde sur les dangers des écrans pour les enfants à bas âges ou sur l’omniprésence des réseaux sociaux dans la vie des plus jeunes.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *